Text Size
lundi, décembre 10, 2018

Le pourriel ne se limite plus aux courriels!

Le pourriel était le problème de la messagerie électronique. Il s'agissait de messages commerciaux non sollicités et non voulus de personnes que vous ne connaissiez pas et avec qui vous n'aviez jamais eu de relation commerciale. Maintenant, le concept du pourriel s'est étendu pour englober les médias sociaux et peut aussi inclure quelqu'un qui vous envoie un message à l'improviste avec le seul désir de vous envoyer un lien à un site Web.

Personne n'aime recevoir du pourriel, quelle qu'en soit la source ou l'objectif. Les personnes qui l'envoient se méritent une mauvaise réputation. L'idée à l'origine des médias sociaux est d'établir des liens avec des gens que vous connaissez ou par le biais de gens que vous connaissez. Les messages commerciaux sont considérés corrects s'ils sont donnés dans le but de recevoir d'autres informations ou d'autres avantages, mais semblent déplacés s'ils sont donnés dans le seul but de vendre quelque chose. Dans un grand nombre de médias sociaux, les envoyer est un moyen rapide de témoigner de froideur ou de ne pas être suivi.